top of page
Photo sport_edited.jpg

À propos...

Daphné Laurin-Landry, PhD/PsyD oeuvre à titre de psychologue spécialisée en sport et en santé mentale et est membre de l'Ordre des psychologues du Québec depuis 2017.

Elle croit que la consultation en psychologie et en psychologie du sport et de la performance est un moyen d'accompagner un individu à travers le chemin qui le mènera au sommet et à la destination qu'il souhaite atteindre. Que ce soit de réussir un saut qui nous fait peur du haut de nos 10 ans, de se qualifier pour les Jeux Olympiques à 25 ans, de comprendre et gérer les symptômes dépressifs et anxieux pour trouver ou retrouver des habitudes de vie qui nous conviennent. Elle tient à aider les individus à optimiser leur niveau de performance tout en éprouvant du bien-être dans sa pratique sportive, artistique ou musicale. Il lui importe également d'aider les individus à se comprendre eux-mêmes, mais également leur contexte de vie afin d'identifier les changements et adaptations leur permettant l'atteinte d'un état de bien-être.

Son histoire

Daphné Laurin-Landry possède un doctorat en psychologie (profil recherche/intervention) de l'Université du Québec à Montréal et un doctorat (obtenu en cotutelle) en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de l'Université Clermont Auvergne en France.

 

Son travail de thèse révèle l'existence d'interactions complexes et dynamiques dans les parcours de skieurs de bosses experts et prometteurs par la valorisation d’activités privées, qui sont étayées directement ou indirectement par les entraîneurs, la famille (parents et fratrie) et les coéquipiers, mais également par la présence de conditions socioéconomiques et géographiques favorables ou défavorables à la mise en place de certaines activités privées. Ces activités privées apparaissent et disparaissent au cours du développement sportif selon les désirs du skieur, les situations rencontrées, les enjeux développementaux et l’évolution du sport, sa sensibilité à et son modèle de performance idéale. Ces activités privées contribuent à l’acquisition de l’expertise par leurs bénéfices techniques, stratégiques, physiques, mentaux, esthétiques et proprioceptifs. Elles sont aussi contributives à la performance globale et à la construction d’un modèle de performance idéale propre à chaque skieur.

Vous trouverez une copie de la thèse au lien suivant : https://archipel.uqam.ca/11901/

 

Expérience sportive et d'entraîneure

Daphné Laurin-Landry a été entraîneure-chef de l'équipe de bosses du Mont-Gabriel de 2009-2012 et entraîneure de cette même équipe de 2006-2009. Elle encadrait les jeunes dans leurs apprentissages techniques, acrobatiques et dans leur préparation mentale et de compétitions. Elle a également été compétitrice pendant 6 ans dans ce même sport, compétitionnant tant au niveau provincial, canadien que nord-américain.

Expérience en psychologie du sport et de la performance 

Outre son travail de thèse, elle a parcouru les milieux de recherches scientifiques et appliqués en psychologie du sport, tant Nord-Américain qu'Européen. Par ces expériences, elle s'est forgé une formation riche dans l'encadrement psychologique des pratiquants d'activités sportives et physiques. Au cours de son doctorat elle a également fait un stage auprès d'arbitres de rugby et de soccer relativement à leurs habiletés de prise de décision.

De 2014-2017, elle a été représentante des étudiants au sein du comité directeur de la Société Française de Psychologie du Sport et elle a enseigné pendant 4 ans le cours de Psychologie du Sport au baccalauréat d'intervention en activité physique, profil Kinésiologie, au département des Sciences de l'activité physique (UQÀM).

De janvier 2019 à mars 2021, elle a travaillé pour l'Institut National du Sport du Québec (INS Québec) comme contractuelle en préparation mentale et en psychologie clinique. D'avril 2021 à juillet 2022, elle a travaillé comme Lead psychologue spécialisée en sport et en santé mentale pour l'équipe nationale de Paranatation (Swimming Natation Canada) en plus de les accompagner lors des Jeux paralympiques de Tokyo 2020ne et au Championnat du monde de paranatation à Madère en 2022. Elle a été également la psychologue clinicienne dans l'équipe de soutien intégré de Boccia Canada en 2021-2022.

 

Elle est présentement intervenante externe auprès de l'INS Québec, d'Excellence sportive de l'île de Montréal et Excellence chez nous. Elle suit également des athlètes de disciplines olympiques et paralympiques à travers le programme Plan de match. Elle est aussi membre de l'Association Canadienne de psychologie du sport.

Expérience en psychologie clinique (santé mentale)

En 2008-2009, elle a réalisé un stage d'observation en clinique de pédopsychiatrie de l'Hôpital de Joliette. En 2011-2012, elle a mené un stage clinique au Centre de Services Psychologiques de l'UQÀM et un stage clinique (internats) à l'Hôpital de Montréal pour enfants. Au cours de ces stages, elle développe des compétences en évaluation et en intervention/psychothérapie auprès des enfants, des adolescents et des famille aux prises avec des problématiques relevant de la santé mentale et des difficultés d'adaptation reliées à la présence de conditions médicales (ex. douleur chronique) et à la présence de difficultés familiales et scolaires.

 

Elle a travaillé à la clinique de psychologie Moveo (2017-2018), sous la supervision de Dr. Nancy Cusson, et à la clinique Cherrier (2017-2019), sous la supervision de Dr. Sylvie Champagne, comme doctorante en psychologie et comme psychologue. 

 

De juillet 2020 à mars 2024, elle a travaillé à l'hôpital Shriners pour enfants comme psychologue spécialisée en sports et en santé mentale dans la clinique de médecine sportive. Elle offrait du soutien psychologique aux enfants et adolescents au prise avec une blessure orthopédique nécessitant une chirurgie ou non. Elle les accompagnait dans le processus vers la chirurgie et au cours de la réhabilitation en plus de les soutenir au niveau des enjeux psychologiques pouvant relever de la blessure et de l'arrêt du sport (ex. anxiété, dépression, retour au sport, peur, retraite sportive, etc.).

 

Aujourd'hui

Elle travaille maintenant en clinique privée uniquement au sein de la clinique Physio Psycho Petite-Patrie dans Rosemont Petite-patrie et à la clinique de Psychologie de l'Est dans Hochelaga-Maisonneuve. Elle offre également des séances en téléthérapie.

 

Pour consulter ses collaborations et publications, cliquez ici !
 

bottom of page